Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 17:44

Dans la seconde partie du XXème siècle, on appelait ça les dégâts du progrès. Des paysages saccagés, des banlieues moches aux portes des villes patiemment construites au fil de notre histoire pluriséculaire, des pans entiers de la société rurale détruits, une sociabilité portée par le petit commerce et de nombreux artisans en voie de disparition, et une pollution qui commençait à se faire sentir. Mais, hormis de rares intellectuels accompagnés d'écologistes assez méfiants sur ce qui se préparait, la plupart des citoyens trouvaient leur compte dans cette société de croissance qui garantissait à la fois un confort domestique encore inconnu, un quasi-plein emploi et un système de retraite faisant oublier la misère frappant la majorité des personnes âgées. La machine à laver et la voiture faisaient gagner du temps et ouvraient de nouveaux horizons … Après le temps des deux guerres mondiales, la croyance en un avenir toujours meilleur, brisé en 1914, a fini par revenir. Et les dégâts dénoncés pouvaient sembler être corrigés ou absorbés par ce grand mouvement de progrès.

Mais la pollution a gagné du terrain, et on sait désormais que celle-ci abrège l'espérance de vie de millions de nos compatriotes.

Mais la société de croissance, opérant souvent un chantage à la guerre, a su créer des ensembles économiques immenses et favoriser les échanges commerciaux au niveau mondial, mettant en avant les idées économiques libérales, et surtout permettant dans les faits une concurrence déloyale favorisant les moins-disants sociaux et écologiques . Demandez aux agriculteurs survivants - et ils sont loin d'être les seuls - ce qu'ils en pensent !

Mais nos écosystèmes n'en peuvent plus de nos prélèvements et de nos rejets toujours plus massifs et les signaux d'alerte se multiplient, avec des conséquences que nous pouvons commencer à mesurer concrètement.

Mais notre système de retraites, tant vanté pour obtenir l'adhésion de nos populations, se révèle de plus en plus une construction intenable sans une remise en cause des montants versés et sans un report toujours plus tardif de l'âge de départ.

Cela ne suffit pas. Aujourd'hui, pour relancer un taux de croissance stagnant depuis une décennie, ce sont les règles habituelles et l'esprit du salariat qui sont remis en cause, transformant aisément les employés en simple variable d'ajustement dans la stratégie de l'entreprise. Bien sûr celles-ci n'ont pas attendu la loi El Khomri pour licencier, mais ce que cette loi change profondément, c'est un état d'esprit : auparavant le licenciement économique était majoritairement vécu comme un échec par l'entreprise, demain il sera perçu comme un acte dynamique de gestion. Et c'est sans doute cela qui fait que la société française se cabre devant cette évolution, refusant instinctivement de mettre la vraie vie des salariés dans la moulinette des études de cas comme enseignées à l'INSEAD et autres MBA.

Jusqu' où faudra-t-il aller pour soutenir la société de croissance, jusqu'où accepterons-nous la destruction de ce qui fait société, de ce qui fait notre société, pour tenir à bout de bras un modèle incapable de voir à trente ans et qui, si l'on se souvient des avertissements énoncés par Claude Lévi-Strauss, René Dumont ou Jacques Ellul, doit faire l'objet d'un changement majeur ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe VIGNAL - dans Société
commenter cet article

commentaires

Jean-Christophe Delhaye 27/03/2016 20:48

Hello. Je viens,il y a peu,de mettre en ligne mon site over-blog.com traitant de l'économie circulaire,des innovations luttant pour la protection de notre environnement et contre le réchauffement climatique.
Ce site se trouve à l'adresse suivante svp : http://jean-christophe-delhaye.over-blog.com/
Vous êtes plus que les bienvenu(e)s à me proposer des sujets afin de faire grandir,tous ensemble,cet élan sociétal et environnemental.
Au plaisir de vous lire et/ou d'échanger prochainement avec vous!
Jean-Christophe Delhaye
http://jean-christophe-delhaye.over-blog.com/
http://www.scoop.it/t/economie-circulaire-6

Présentation

  • : ECONOMIE DURABLE
  • : Site de réflexion sur l'écologie pour une société durable. Auteurs : Didier Barthès et Jean-Christophe Vignal.
  • Contact

Recherche