Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2021 2 16 /02 /février /2021 19:24

En 1960, la proportion de CO2 dans l'atmosphère terrestre était d'environ 315 parties par million, elle est aujourd'hui de 415 parties par million !

En 60 ans, l'activité des hommes a enrichi l'atmosphère de 100 ppm de gaz carbonique, soit une augmentation de 32 %. 

Comme pour l'écroulement de la biodiversité (plus rapide et de plus grande ampleur encore) nous faisons face à un changement foudroyant dont, pour la première fois dans l'histoire de la planète, une espèce - l'Homme - est responsable.

Notre démographie, le volume de nos activités et leurs conséquences : disparition des animaux et réchauffement climatique, sont sur une pente telle que nous heurterons à très courte échéance les limites de la Terre.

Pour n'avoir pas voulu nous adapter aux possibilités de notre monde, nous devrons subir cette confrontation, il n'y aura pas de vainqueur.

Ci-dessous, l'évolution plus récente, au cours des 5 dernières années, la courbe ne marque pas d'inflexion.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
1960 : 10 Gt (gigatonnes) de CO2 émis --- 2018 : 37,1 Gt ( x 3,7 en 58 ans)
Ces 20 dernières années les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de 55%
1960 : 3 milliards d'habitants --- 2018 : 7,57 milliards ( x 2,5 en 58 ans )

2018 : Chine + USA + UE + Inde = 57% des émissions mondiales de CO2.
Chine 9,9 Gt - USA 5,3 Gt - UE 3,5 Gt - Inde 2,46 Gt

2018: Chine 1,39 milliard d'hab - USA 327 millions - UE 513 millions - Inde 1,33 milliard

Entre 1990 et 2015 les émissions de GES ont chuté de 23,6% sur le Vieux continent. Jusqu’en 2012 un habitant de l’UE émettait en moyenne plus qu’un Chinois. Cette dernière décennie les émissions de CO2 par habitant ont augmentées de 60% en Chine. En 2018 les émissions de CO2 d’un Chinois et d’un Européen sont comparables. En 2020, à cause du Covid-19, les émissions mondiales de CO2 ont enregistré une baisse record de 7% (ce qui nous donne un aperçu du défi à relever). Aujourd'hui un Américain continue à émettre 2 fois plus de CO2 qu’un Chinois ou qu'un Européen.
Répondre