Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2022 2 11 /10 /octobre /2022 10:04

Antoine Waechter et Didier Barths

A l'occasion de la publication du livre Le Défi du  Nombre, les deux auteurs, Antoine Waechter et Didier Barthès, ont été  les invités de l'émission Politique et Economie diffusée le 10 octobre 2022.

Pierre Bergerault et Olivier Pichon ont évoqué avec eux la question : Bombe démographique : Régulation volontaire ou subie ? Un débat toujours aussi nécessaire alors qu'une large partie des mouvements écologistes refuse toujours de mettre ce sujet à l'honneur.

Sur ce sujet voir également l'entretien précédent accordé en mars 2021, ainsi qu'une critique de l'ouvrage présenté (sur le site de Champs Communs)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Mon propos répond à celui d’A. Waechter lorsqu’il prétend que « Le développement humain ne se conjugue pas nécessairement avec le développement économique », alors qu'il est clair que l'un ne va pas sans l'autre.<br /> Non seulement, le binome économie/population est indissociable, celle-ci déterminant celle-là et non l'inverse, mais son développement se confond avec l'histoire de l'humanité.<br /> <br /> Cette affirmation ne tenant aucun compte du caractère structurel de toute société vivant dans l'interdépendance de ses membres et la hiérarchisation qui en résulte, comme c’est le cas de la société humaine, renvoit à la responsabilité de pouvoirs qui se sont fondés et ont prospéré depuis toujours sur le nombre de leurs adeptes, partisans, électeurs, ... sans se soucier de leur bien-être, ici et maintenant, alors que c’est dans une mise en cause de cette situation que se trouve – à mon humble avis – la solution à tous nos problèmes… s’il en est encore temps.
Répondre
C
Que font d’autre des êtres humains proliférant, que tuer le reste du vivant sur Terre, comme les représentants de toute espèce se développant démesurément au détriment des autres et à qui il restera, quand ils auront achevé leur œuvre, à se dévorer entre eux ?<br /> <br /> Mais ce débat est pipé, quand ses participants escamotent la (dé)raison pour laquelle la surpopulation humaine est la grande absente des discours écolos les mieux intentionnés. N’est-elle pas imputable à un obscurantisme, dont le dogme religieux surnataliste est ainsi accepté par les pouvoirs politique et scientifique, pour hâter l’humanité sur le chemin de sa propre disparition ?<br /> <br /> À voir si le livre répond à ces questions.
Répondre
D
Dans ce débat nous n'avons rien escamoté, nous avons répondu aux questions posées, il n'y en a pas eu sur les raisons pour lesquelles le sujet est si peu présent dans les débats sur l'écologie. Le livre, par contre, fait une place à l'attitude des différents groupes humains (presse, politique, religieux...) vis à vis de la démographie.