Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 16:48

Alors que nous mettons la question démographique au cœur de la problématique écologique et que nous regrettons que ce sujet soit considéré comme pratiquement tabou au sein même de la plupart des mouvements écologistes, il est réconfortant de voir le point de vue d’un homme tel que Claude Lévi-Strauss dont on fête cette semaine le centième anniversaire.


     Dans un entretien diffusé jeudi au cours de l’émission " Ce soir ou jamais " animée par Frédéric Taddeï sur France 2, Claude Lévi-Strauss considère lui aussi que le nombre des hommes constitue la principale menace pour l’avenir de l’humanité. Après avoir constaté que notre effectif était passé d’environ 1,6 milliard lors de sa naissance en 1908 à plus de 6 milliards aujourd’hui et à bientôt 8 ou 9, l’anthropologue se dit effrayé par cette progression.


     Claude Lévi-Strauss termine l’entretien par ces propos :


" Je ne peux pas avoir beaucoup d’espoir pour un monde trop plein "


    Comment mieux dire les choses ?




Partager cet article

Repost 0
Published by Didier BARTHES - dans Démographie
commenter cet article

commentaires

loulou 02/01/2009 21:44

Lévi Strauss est-il pessimiste? ou la-t-il tjs été?

Didier BARTHES 03/01/2009 12:14


Bonjour
Ne pas avoir d'espoir dans un monde trop plein relève selon moi simplement du réalisme. La question de l'optimisme ou du pessimisme porte plutôt sur le fait de savoir si nous serons capable
d'éviter ou pas un monde trop plein. Sur ce point je suis personnellement plutot pessimisme. Nous y viendrons peut être mais hélas sans doute par beaucoup de souffrance. Quand à l'évolution de la
pensée de Lévi Strauss, je n'en suis pas un spécialiste, je crois qu'il n'a jamais été un partisan de la surpopulation mais c''est à vérifier dans ses écrits. Sincèrement


Présentation

  • : ECONOMIE DURABLE
  • : Site de réflexion sur l'écologie pour une société durable. Auteurs : Didier Barthès et Jean-Christophe Vignal.
  • Contact

Recherche