Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 10:05

 

  Un très beau film !

  
   C'était un film attendu que celui de Yann Arthus-Bertrand, et avouons-le, nous n’avons pas été déçus.

   Avec son esthétisme habituel le photographe-cinéaste a su nous faire partager son émerveillement pour les beautés de la planète et son inquiétude pour l’avenir.
  Les débuts mettent en perspective l’âge de la Terre avec celui de l’humanité, rappel bienvenu à un peu de modestie.

   C
ette œuvre constitue un diaporama légèrement animé, une déclinaison des multiples ouvrages déjà réalisés par l’auteur.
Mais si, parfois, dans ses livres les commentaires pouvaient être agaçants tant on semblait lire ce qu’il fallait penser, ici, les propos sonnent juste. Il y a peu d’inexactitude et en effet, nous serions bien avisés de prendre en compte ses avertissements.

   Quelques remarques vont plus loin que la vulgarisation habituelle, en particulier cette démonstration du formidable pouvoir du pétrole (et donc de notre dépendance) par comparaison entre l’énergie humaine et l’énergie fossile. On reconnaît là, la patte de notre ami, Jean-Marc Jancovici.

   De belles phrases aussi comme celle-ci :

   " La déforestation détruit l’essentiel pour produire le superflu"

    Pour la première fois, à notre connaissance, Yann Arthus-Bertrand évoque la surpopulation, hélas, sans développer le sujet.
Rappelons que toutes les solutions suggérées : une agriculture moins intensive et plus respectueuse de l’environnement, une utilisation massive d’énergies renouvelables, le respect des forêts primaires… supposent d’abord et sine qua non que nous soyons moins nombreux sur la Terre c'est à dire que nous nous reproduisions moins.
  Faute de quoi, ces méthodes seront insuffisantes pour nous alimenter et nous assurer un confort minimum.

   Afin de nous inciter à agir, la conclusion du film est optimiste et nous dit que tout n’est pas perdu. Souhaitons que notre talentueux cinéaste soit dans le vrai.

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier BARTHES - dans Télévision
commenter cet article

commentaires

Manso 06/06/2009 15:06

Après la diffusion de son film sur France 2 YAB a fait une apparition sur le plateau télé de la chaine où avait lieu un débat sur le sujet. Il a re-cité le terme de surpopulation, ce qui prouve bien qu'il n'est pas fermé à cette thématique au contraire de Sylvie Brunel qui a attaqué ceux qui s'inquiètent du phénomène. Pour revenir à YAB, tout comme Jancovici, Serge Orru du WWF et bien d'autres, il n'ose pas aborder frontalement le sujet pour ne pas dévier du politiquement correct. Il ne jouera cartes sur table que le jour où d'autres personnages médiatiques auront pris les devants.

Didier BARTHES 06/06/2009 16:03



Oui, sans doute, à nous donc de les inciter à le faire.
Le mur est peut-être moins épais que nous ne le pensons. A vrai dire, je l'ignore. J'ai toujours tendance à penser que Jean-Marc Jancovici n'en est pas loin.
L'intervention de Sylvie Brunel m'a glacé comme celle d'une rigoureuse gardienne de l'ordre établi.



Présentation

  • : ECONOMIE DURABLE
  • : Site de réflexion sur l'écologie pour une société durable. Auteurs : Didier Barthès et Jean-Christophe Vignal.
  • Contact

Recherche